Un forum où tu peux parler de tout ce dont tu désires.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Historique des premières danses

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 54
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 04/10/2006

Historique des premières danses Empty
MessageSujet: Historique des premières danses   Historique des premières danses Icon_minitimeDim 22 Avr - 17:32

Court historique des premières danses :

Les Premières Nations de l’Amérique du Nord jouissent d’une riche tradition de danse. Les danses, presque toujours indissociables des chansons ou de la musique qui les accompagnent, varient beaucoup selon la tribu, l’emplacement géographique de la tribu et le but pour lequel elles sont dansées. Voici quelques styles de danses des Premières Nations.

Danse du tambour des Inuvialuits : Après l’arrivée des Européens sur le territoire inuvialuit, de nombreuses chansons et danses traditionnelles, qui servaient à raconter des légendes lors de rassemblement, ont été perdues. Les danseurs et percussionnistes d’Inuvik, sous la direction d’Anciens comme Martha Harry, ont travaillé fort depuis quelques années pour réapprendre l’art de la danse du tambour. Les chansons de la chasse au phoque, de la queue de baleine et du kayak sont trois des danses du tambour présentées aujourd’hui. Certains des mouvements représentent des gestes de harponnement et de kayak; un autre mouvement est un déploiement des bras qui évoque des ailes. Les percussionnistes jouent les tambours, composés d'ivoire, de peau de caribou, de bois et de tendons, en les tournant et en tapant le haut, le bas et le cadre.
Danses iroquoises : Parmi les danses sociales traditionnelles des peuples iroquois, appelées chansons de la terre, il y a la danse du rouge-gorge, du canard, de l’alligator, de l’amitié et de la fumée. Celles-ci sont dansées à tout moment, pour nulle autre raison que le plaisir. Il y a aussi les danses sacrées qui rendent grâce au Créateur, présentées lors de cérémonies qui sont tenues en fonction du cycle de la lune, de la journée la plus courte et de celle la plus longue de l’année, ainsi que d’autres facteurs environnementaux.
Danses de potlatch : Pendant plus de quinze mille années, les Haïdas et d’autres tribus de la côte Pacifique nord-ouest ont dansé lors de leurs potlatchs. Les potlatchs se tenaient pour souligner la naissance, la mort, l’investiture de chefs, le fait d’ériger un totem ou une maison, ou l’acquisition d’héritage. Ces célébrations pouvaient durer plusieurs semaines et accueillir des centaines de personnes. De nombreux cadeaux étaient échangés entre familles.
Des masques de cérémonies étaient portés pour les danses traditionnelles, chaque danse et chaque masque ayant une signification particulière. Les danses portant sur le royaume de la mer étaient d’une grande importance puisque les peuples côtiers dépendaient de l’océan pour subsister. Il y avait quatorze différents masques relevant de la mer, dont ceux de l’épaulard, du saumon, du phoque, de l’otarie et du hareng.
Danses du pow-wow : Le pow-wow est un rassemblement de personnes des Premières Nations qui se produit régulièrement aujourd’hui en Amérique du Nord. Le nom est tiré du mot Narragansett powwaw, qui signifie chaman. Un exemple de danse pow-wow est la danse à clochettes pour les femmes, qui vient du peuple Anishnabe de l’Ontario et qui est connue comme une danse de médecine. Des centaines de clochettes, jadis des coquillages, à présent des cônes fabriqués à partir des couvercles de canettes, sont cousues à la robe. Elles produisent des tintements lorsque la danseuse danse en pliant les jambes et en faisant des demi-tours. D’autres danses sont la danse libre du châle d’apparat pour les femmes, la danse du cerceau et la danse traditionnelle.
Il y a aussi la danse des herbes sacrées pour les hommes, qui est connue, dans certaines régions, comme une danse de guérison, voulue, par exemple, pour soigner un enfant malade. Le talent et la foi du danseur des herbes sacrées lui confèrent la capacité de guérir. Une autre histoire de l’origine de la danse des herbes sacrées veut que lorsque les danseurs des herbes sacrées étaient appelés au lieu d’un festin ou d’un événement spécial, ils bénissaient le sol en dansant au rythme d’un tambour. Ainsi, ils piétinaient les hautes herbes pour préparer la cérémonie. Le costume est décoré de longues franges de laine, de ruban ou de tissu pour amplifier les mouvements du danseur, des mouvements qui évoquent le balancement de l’herbe lorsque le vent souffle. D’autres danses pour hommes sont la danse du ruban, la danse traditionnelle et la danse du costume d’apparat.
Revenir en haut Aller en bas
http://touconseil.actifforum.com
 
Historique des premières danses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma Premiére vraie escale (ile de Fernando Poo)
» Danses région Lublin
» Mes premières Dept 56 !! (Lilou)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All-you-want :: Section danse :: Votre style de danse préféré-
Sauter vers: